S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par la crocheteuse

 

Est-ce qu'on entend la mer à Paris ? (Anne-Sarah Kertudo)

note: 5La surdité, c'est rien ! la crocheteuse - 17 mars 2018

j’aimerai vous faire part d’un livre qui m’a beaucoup touché

Anne-Sarah Kertudo est une juriste, spécialisée dans l’accès aux droits des personnes handicapées. Elle-même malvoyante et malentendante depuis l’âge de ses 14 ans, parlant la langue des signes..

Dans son livre elle raconte, son expérience pour informer et d’accompagner ces personnes pour les aider dans leurs droits. Difficultés à trouver des interprètes capables de les aider.

Dans son livre, un passage qui m'a beaucoup touché, c'est l'histoire de Mariam.

Ce livre regroupe des récits tous très divers les uns des autres, que ce soit des personnes étrangères venant pour leurs régularisations, d’autres des démarches administratives, d’autres qui signalent un drame familial ou un litige avec leurs proches, mais qui se rejoignent tous dans le fait d’avoir une assistance qui n’est pas toujours aisée de trouver…

Les peaux rouges (Emmanuel Brault)

note: 5La rougeaude ! la crocheteuse - 11 janvier 2018

Premier roman de cet auteur, bien écrit et qui fait même réfléchir comment nous devons se comporter envers les autres.
le sujet : Le racisme
Personnage : Amédée Gourd
son soutient : Mémé ( la grand_mère d'Amédée)
On mélange le tout cela fait un super roman bien écrit et avec des moments drôle sans en mettre de trop.

Amédée travaille dans une usine, il est cariste Il vit avec sa grand-mère qui l'a élevé. Sa mère était alcoolique, elle a quitté le foyer quand il n'avait que 6 ans. Aujourd'hui, c'est lui qui s'occupe de sa Mémé, il fait les courses, prépare le repas et la couche le soir. Un matin, en allant au travail, il renverse une femme sur le trottoir, une Peau rouge avec ses enfants, elle hurle, il l'insulte au moment où une femme passe et voit la scène. A partir de ce jour-là, la vie d'Amédée va basculer..... je vous laisse découvrir comment cela va se terminer.

Le voyage d'Octavio (Miguel Bonnefoy)

note: 4Octavio et son Venezuela la crocheteuse - 13 juin 2017

"Le voyage d'Octavio" commence par une fable sur le citronnier dans un bidonville à Saint-Paul de Limon au cœur du Vénézuela du XXème siècle...
Don Octavio, est un paysan qui a passé sa vie à cacher son illettrisme en utilisant mille stratagèmes... Lorsque le médecin du village vient le soigner en lui laissant une ordonnance griffonnée au charbon sur une table de bois, faute de quoi écrire. Incapable de déchiffrer la prescription, il transporte la table jusque chez le pharmacien.
Par la suite, il nous raconte Venezuela, une comédienne avec qui il vivra une histoire d’amour et apprendra à lire et à écrire. Cependant, le contact avec une bande de cambrioleurs l’oblige à quitter son village. Il se lance alors sur les routes du pays où commence un voyage d’apprentissage...

Il ne s'agit pas d'un roman, mais d'une légende ou fable... Octavio, nous fait voyager à travers le Vénézuela, ses forêts, ses torrents, mais aussi ses bidonvilles... une pure merveille !

La crocheteuse - "L'envers des livres"

Ma mère et moi (Brahim Metiba)

note: 5Sublime ! la crocheteuse - 26 mai 2017

Les relations entre la mère analphabète et le fils journaliste sont difficiles. Entre eux, les conversations portent sur la cuisine ou les feuilletons TV dont la mère se délecte. Il lui lit le "Livre de ma mère" d’Albert Cohen, une façon de lier un dialogue et peut-être de lui faire comprendre qu’il n’est pas le fils rêvé...
Un livre qui se lit en 15 minutes, c'est très poétique et émouvant.

La crocheteuse - "L'envers des livres"

Retour Haut

Bibliothèque de Clichy-sous-Bois

Bibliothèque de Clichy-sous-Bois

Fermé. Réouverture Mardi à 14:00

Vie de ma voisine (Geneviève Brisac)

note: 5vie de ma voisine Daniel - 21 avril 2018

pauvres familles petain quel personages la France libres et l autre surveiller bravo pour [...]

Entre deux mondes (Olivier Norek)

note: 5HUMAIN Francine - 23 mai 2018

Bien sûr, il s'agit d'un roman. Mais ce récit montre à quel point les "problèmes" [...]